Questions que se pose un ouvrier qui lit

En hommage aux bâtisseurs de cathédrales, nous publions un poème de Bertolt Brecht qui prouve que la poésie peut aussi se mettre au service des hommes quand elle les sauve de l’indifférence et les soustrait à l’oubli.

Qui a construit Thèbes aux sept portes ?

Dans les livres on donne les noms des Rois.

Les Rois ont-ils traîné les blocs de pierre ?

Babylone plusieurs fois détruite,

Qui tant de fois l’a reconstruite ? Dans quelles maisons

De Lima la dorée logèrent les ouvriers du bâtiment ?

Quand la Muraille de Chine fut terminée,

Où allèrent ce soir-là les maçons ? Rome la grande

Est pleine d’arcs de triomphe. Qui les érigea ? De qui

Les Césars ont-ils triomphé ? Byzance la tant chantée,

N’avait-elle que des palais

Pour les habitants ? Même en la légendaire Atlantide

Hurlant dans cette nuit où la mer l’engloutit,

Ceux qui se noyaient voulaient leurs esclaves.


Le jeune Alexandre conquit les Indes.

Tout seul ?

César vainquit les Gaulois.

N’avait-il pas à ses côtés au moins un cuisinier ?

Quand sa flotte fut coulée , Philippe d’Espagne

Pleura . Personne d’autre ne pleurait ?

Frédéric II gagna la Guerre de sept ans.

Qui à part lui était gagnant ?

A chaque page une victoire.

Qui cuisinait les festins ?

Tous les dix ans un grand homme.

Les frais, qui les payait ?

Autant de récits

Autant de questions.

Bertolt BRECHT (1935)