La rubrique FORUM
dans les derniers numéros


Auvergne laïque n° 484 - janvier/février 2020

Blanquer est arrivé (écrire en vain)

par Alain Bandiéra

S'il est vrai que la langue est la pire et la meilleure des choses, comme le disait Ésope, l'écriture a aussi ses perversions. S'il arrive enfin fréquemment que l'on parle pour ne rien dire ; l'écriture aussi peut se caractériser par la même vacuité que la langue parlée. Combien de slogans politiques, en particulier, jouent uniquement sur la prosodie de la phrase, l'illusion d'une signification, la chimère d'un projet... Ne parlons pas de la publicité où   [...] 

Auvergne laïque n° 483 - novembre/décembre 2019

L’arrogance

Suivez mon regard !

par Alain Bandiéra

Des philosophes, des écrivains se sont, à la manière des moralistes du XVIIème siècle, penchés sur les travers de nos contemporains. C'est ainsi que Michaël Foessel, philosophe, se prononce sur l'arrogance, une passion sociale qui, selon lui, « semble être devenue une marque d'époque ».
Sans autre forme d'écriture, nous nous contenterons de publier quelques extraits de son analyse, laissant aux lecteurs le soin d'illustrer les propos par des exemples connus de tous.

 
« Si   [...] 

Auvergne laïque n° 482 - septembre/octobre 2019

Obligation scolaire à 3 ans !

par Roland Moulin

Non, bien sûr, il ne s’agit pas d’une attaque ad-nominem contre l’homme Blanquer. Son nom est seulement le symbole de la politique qu’il mène comme avant lui le malfaisant Darcos, le transparent Chatel, le garagiste futuroscopique Monory et le bricoleur Jospin qui n’a jamais su mesurer les conséquences de ces décisions.

Ceci posé, il est important de savoir que ce Blanquer-là n’est pas tombé de la dernière pluie. Le quidam a été le directeur de l’enseignement   [...] 

Auvergne laïque n° 480 - Mai/Juin 2019

Les mots justes

par Alain Bandiéra

Dans le film « Sacco et Vanzetti », consacré à l'affaire qui agita l'Amérique et le monde entier de 1920 à 1927, une séquence restitue le premier interrogatoire de Nicolas Sacco, avant même qu'il fût désigné comme coupable de hold up et d'homicide volontaire. Fondé sur des témoignages de l'époque, l'interrogatoire est significatif d'une forme particulière d'oppression :

le juge : « que faisait votre ami Vanzetti, le matin du 15 avril ? »

Nicola Sacco : « je ne sais pas. Je crois qu'il   [...] 

Auvergne laïque n° 479 - Mars/Avril 2019

Violences et insurrection

Au mois de mai 1871, les incendie du Louvre et des Tuileries perpétrés par les insurgés de la Commune  provoquent une indignation immense  ; ils  offrent également le prétexte  à une partie de l’opinion et de la presse de droite de dénoncer l’œuvre de destruction dont  les communards se sont rendus coupables. Ainsi cette révolution est-elle réduite à des actes de pur vandalisme qui légitiment la répression terrible  instaurée par Monsieur Thiers.

         L'histoire des hommes atteste que toutes les   [...]