Confinés mais pas à court d’idées : danse et théâtre à distance…

21 juin 2020

Parmi les multiples initiatives de nos associations pendant le confinement, citons quelques exemples parmi les témoignages adressés au service culture :
- hip-hop du côté de Champeix,
- contredanse de playmobils à Ceyrat,
- répétitions sous Whatsapp à Croix-Neyrat ,
...

mais bien sûr, c'est pour attendre de pouvoir se retrouver en vrai !

Du côté de Champeix, avec Delphine Naudin

Pour garder le lien avec ses élèves et les associations auprès desquelles elle intervient (Champeix, Saint-Pierre-Colamine) comme professeure de danse, Delphine Naudin a eu la belle idée de leur proposer un défi-danse consistant à créer une chorégraphie, la filmer et lui envoyer. Seul face à la caméra, avec parfois peu de réseau, danser encore et toujours pour se sentir vivant.

Avec l'annulation des spectacles de fin d'année, Delphine a également réalisé un montage des captations du travail des élèves qu’elle filme tout au long de l’année pour d’une part effectuer un suivi des groupes, et aussi pour leur montrer au fur et à mesure leur progression et le rendu des chorégraphies d'ensemble.

Depuis, elle envoie une vidéo = un groupe par semaine, à chaque groupe afin qu’ils se voient tous, comme cela aurait dû être le cas au spectacle.

Les parents saluent l’initiative et nous aussi !

Le hip-hop, plus que jamais un véritable mode d’expression valorisant le partage, l’entre-aide, la bienveillance et le courage !

Danses d’Ailleurs et d’Ici à Ceyrat, avec Catherine et André

« Montrer une danse de pas dans notre salon, on pousse les meubles, on met la musique et à tous les deux on y arrive tant bien que mal avec Catherine. Nous avons d’ailleurs transmis nos vidéos en réel pour des danses en cercle à nos adhérents.

Mais pour un longway, une contredanse où il faut être plusieurs..... Notre salon est trop petit et même s'il était plus grand c'est formellement interdit de recevoir qui que ce soit en cette période de confinement..... »

Alors André s’est gratté la tête et a eu une belle idée !  Un montage vidéo à partir de petits personnages playmobils. Un clin d’œil sympa et bien apprécié à visionner .

L’association a également partagé des morceaux de musique et des vidéos sur son site pendant le confinement.

Zwizz et Compagnie – Témoignage Isabelle Savary

« Après le 16 mars, une semaine sans contact... le temps de réaliser la situation.

- Création des groupes Whatsapp, réunissant les participants des ateliers jeunes, ados et adultes.

- Sms pour les familles des petits.

- Mise en place de visio conférence avec skype, ou zoom. Cela a permis

Cela a permis d'avoir ainsi des nouvelles de chacun. Ceux qui ne pouvaient pas se connecter étaient appelés par whatsapp pour suivre les conversations, et donner aussi de leurs nouvelles. Ceci permet les libres échanges des groupes au quotidien. 

Nous avons pu aussi répéter des scènes afin de garder active notre activité, ce qui permettait de divertir aussi les uns et les autres. Une pratique du théâtre inhabituelle, qui a quand même permis aux comédiens de partager leurs textes, leur passion à distance et d’être conseillés dans leur jeu d’acteur.

Nous bravions les soucis de connexions, les difficultés techniques...

J'ai fait la même chose avec 2 autres ateliers Théâtre (sur le Mille Club Galaxie Fontgiève) ainsi que pour mes 4 chorales (envoyant des vidéo d'animation en tant que chef de chœur de chant) »

D’autres troupes de théâtre, une fois le déconfinement passé ont pu se retrouver en petit comité dans les jardins des uns ou des autres pour répéter et aujourd’hui des ateliers danse répètent en extérieur en respectant le protocole sanitaire.

Confinés, déconfinés, la culture plus que jamais !