Auvergne laïque, dernière édition / DOSSIER

Ehpad : le crépuscule des Vieux

Le secteur médico-social au premier rang duquel on trouve les EHPAD a vu ses compétences partagées en l’Etat et les collectivités territoriales. Mais dans ce jeu de bonneteau, les Conseils départementaux sont bien incapables de faire face au défi de la montée de la pauvreté et de la précarité au vieillissement de la population et aux besoins dus à la dépendance.

Le sous-financement systématique imposé par l’Etat et la sous-médicalisation ont été scandaleusement mis en évidence lors de la crise sanitaire récente. Même en temps dit « normal », les établissements, par manque de moyens, sont souvent contraints de solliciter des hospitalisations que l’Hôpital  a des difficultés à assumer ; ces soins ne sont pas reconnus à leur juste valeur par cette tarification à l’acte chère (c’est bien le mot qui convient !) au premier ministre Jean Castex.